Accueil » LA GALERIE D’ARTISTES OUVERTE

LA GALERIE D’ARTISTES OUVERTE

Place de la Réunion – Paris 20ᵉ

La GALERIE d’ARTISTES OUVERTE entend contribuer à la diffusion de l’art dans le quartier. L’art est vivant et s’illustre par la diversité et la vitalité de la création artistique.

La GALERIE d’ARTISTES OUVERTE soutient un patrimoine culturel, artistique, vivant.

Ainsi, les artistes de l’APLA (peinture, sculpture, gravure, photographie et techniques mixtes) organisent chaque saison cette Galerie d’Artistes Ouverte, dite : la « GAO », sur la place de la Réunion à Paris 20ᵉ. Le but est de proposer des échanges avec les artistes, de présenter les œuvres en dehors des ateliers, afin d’être en direct avec les publics, les amateurs et amatrices d’art qui pourront acquérir une œuvre sur un « coup de cœur ».

C’est aussi l’occasion de créer des rencontres entre les artistes et les acteurs et actrices du monde de l’art.

Cet événement a débuté en mars 2022 et nous travaillons à ce qu’il évolue en 2023. Nous souhaitons à cette occasion rencontrer de jeunes artistes pour faire connaître notre association et les inviter à participer à nos expositions.

Les dates 2023 sont :

  • 25 mars
  • 3 juin associé à la nuit Blanche – 12h à 23h
  • 30 septembre – 11h à 19h
  • 9 décembre – 11h à 19h

Les Inscriptions pour décembre sont fermées à partir du vendredi 1er décembre à 12 h.

Les inscriptions pour 2024 ne sont pas encore ouvertes.

Les conditions complètes :

Pour toutes demandes complémentaires concernant la GAO
vous pouvez nous écrire à l’adresse suivante : apla.galerieouverteparis20[at]gmail.com

Au plaisir de vous retrouver nombreux et nombreuses, comme exposant·es ou public, lors des prochaines éditions de la Galerie d’Artistes Ouverte.

Laurence Prat

EUGÉNIE KUFFLER

Musicienne et performeuse, Eugénie Kuffler propose une performance lors de la Galerie d’Artiste Ouverte du 30 septembre 2023 sur la place de la Réunion à Paris 20e.

En savoir plus

Présentation vidéo de : Ainsi va la vie, par Eugénie Kuffler :

J’imagine 4 temps :

– D’un bond, j’immerge de la photographie, lance des appels héraldiques avec le piccolo — des quintes, des quartes, je songe à Corelli.
– Je retourne m’assoir sur la chaise en marchant à l’arrière tout en jouant une pulsation irrégulière sur une seule note qui varie en ¼ de tons, qui accélère et ralentit, une préoccupation toute contemporaine sur le temps et l’instabilité.
– J’enlève mes sandales. Debout, pieds nus, buste souple, je joue des chromatismes, des gammes par tons, des quartes augmentés, des entrelacs, je songe à Syrinx de Debussy, je tâche d’ensorceler l’auditoire surpris par l’acte.
– Enfin, je me dévêtis pour garder seulement une tenue de danse couleur chair, elle lisse les plis et donne l’illusion et je joue un blues, body and soul, sexe et cri, ténacité et fébrilité, une pulsation sûre… ainsi va la vie.

Et puis je comprendrai, à postériori, qu’à 74 ans, « se mettre à nu », veut dire se dépouiller du superflu.

FRANCK GINKGO

Ses œuvres actuelles, intitulées « Cercles de Réalités », proposent une invitation à se reconnecter à
soi-même en explorant notre place dans les réalités actuelles. À travers des formes circulaires
abstraites et en relief, les compositions de Franck Ginkgo révèlent des dimensions tangibles de nos
vies, tout en explorant des dimensions habituellement intangibles. Elles incitent à une réflexion
profonde sur nos réalités et sur l’équilibre entre nos mondes intérieurs et extérieurs.

La fontaine de la place de la Réunion se prêtait parfaitement à une courte improvisation…

Les Galeries d’Artistes Ouverte de 2022

Un commentaire

Les commentaires sont fermés